Valt > Point de situation – COVID-19

Point de situation – COVID-19

Lundi 16/03

Les bureaux de VALT sont fermés mais la vie de l’association continue à distance

A ce jour, les séjours vacances de l’été ne sont pas remis en question. Nous sommes donc mobilisés pour leur mise en œuvre et restons à votre disposition pour toutes demandes de renseignements ou d’inscription par mail à contact@valt.com ou via notre formulaire de contact.

En lien avec les dispositions du gouvernement pour limiter la propagation du COVID-19, les bureaux de l’association sont fermés ainsi que les différents centres de vacances de VALT mais nous restons donc à votre écoute par mail.

Nous vous remercions de votre compréhension et vous assurons que toute l’équipe de l’association suit de très près l’évolution de la situation pour vous proposer, dans le respect des directives gouvernementales, dès que la situation sanitaire le permettra, le meilleur accueil sur nos centres avec nos équipes qui seront fins prêtes à vous accueillir et à vivre avec vous de nouvelles aventures !

LES Séjours de Printemps SONT annulés et reportés

En conséquence des annonces gouvernementales, nous vous informons que les séjours de Printemps ne peuvent plus être organisés mais nous proposons à tous les enfants inscrits de reporter ses séjours pour les prochaines vacances d’automne.

ANNONCES Gouvernementales du Vendredi 13/03 :

Le Président de la République a annoncé la fermeture des crèches, écoles, collèges, lycées et universités à compter du lundi 16 mars 2020.
Les accueils collectifs de mineurs sont également concernés par ces mesures de prévention renforcées.
Dans ce contexte, aucun accueil collectif de mineurs recevant plus de 10 mineurs ne pourra se tenir à compter du 16 mars 2020 et ce jusqu’à nouvel ordre. Cette mesure concerne tous les accueils (avec hébergement, sans hébergement et accueils de scoutisme) et l’ensemble des activités organisées dans le cadre de ces structures.
Tous les accueils avec hébergement prévus durant les vacances de printemps, quel que soit le nombre de mineurs accueillis, sur le territoire national et à l’étranger, devront être annulés ou reportés.