valt33@valt.com | Bordeaux : 05 57 81 49 00 - Toulouse : 05 62 30 88 03 | 9:00-12:00 / 14:00-18:00

Sejours sur mesure

Montagne | Mer | Campagne | Thèmes

Sorties Scolaires

Pédagogiques | Sportives | Découvertes

Paiements Securises

CB | VISA | MC Paiement libre

Pour s’inscrire, il faut impérativement avoir 21 ans révolus.

La formation se déroule en 5 étapes réalisables en 48 mois maximum :

1/ Une formation générale de 9 jours

2/ Un stage pratique de 14 jours minimum.

3/ Une formation de perfectionnement de 6 jours.

4/ Un 2nd stage pratique de 14 jours minimum.

5/ La rédaction d’un bilan de formation.

Dès 21 ans vous pouvez obtenir le BAFD !
(Brevet d’aptitude aux fonctions de directeur d’accueil collectif de mineurs)

Le BAFD est un brevet délivré par le Directeur Régional de la Jeunesse et des Sports.

Il permet de diriger, avec son équipe d’animation, un accueil de loisirs sans hébergement ou un séjour de vacances. Les ACM comprennent les séjours de vacances, les accueils de loisirs et de scoutisme, les séjours courts, les séjours spécifiques (type sportifs ou chantiers de jeunes par exemple) et les accueils de jeunes.

Vous devez impérativement avoir 21 ans révolus au premier jour de la première session de formation (formation générale) et être titulaire :

  • soit du BAFA
  • soit d’un diplôme, titre ou certificat de qualification permettant d’exercer les fonctions d’animation, figurant à l’article 2 de l’arrêté du 9 février 2007 fixant les titres et diplômes permettant d’exercer les fonctions d’animation et de direction en séjours de vacances, en accueils sans hébergement et en accueils de scoutisme. Dans ce cas, vous devez justifier, dans les deux ans précédant l’inscription, de deux expériences d’animation d’une durée totale d’au moins 28 jours, dont une au moins en accueils collectifs de mineurs.
A défaut de pouvoir répondre à ces conditions de qualification, le directeur régional de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale, peut néanmoins vous permettre de suivre la formation, à condition d’avoir plus de 21 ans et de justifier sur les deux dernières années de deux expériences d’animation d’une durée totale d’au moins 28 jours, dont une au moins en accueil collectif de mineurs déclaré. Cette autorisation est valable 1 an.

Le brevet d’aptitude aux fonctions de directeur permet de diriger des structures en ACM, à titre non professionnel, et de façon occasionnelle.

Ces accueils ont vocation à offrir aux enfants et aux jeunes des activités éducatives, durant le temps de leurs loisirs et de leurs vacances. Ils s’articulent autour du projet éducatif de l’organisateur et d’un projet pédagogique élaboré par le directeur en concertation avec l’ensemble de l’équipe éducative.

La formation au BAFD a pour objectif de préparer le directeur à exercer les fonctions suivantes :

– Elaborer et mettre en œuvre avec son équipe d’animation, dans le respect du cadre réglementaire des accueils collectifs de mineurs, un projet pédagogique en cohérence avec le projet éducatif et prenant notamment en compte l’accueil de mineurs atteints de troubles de la santé ou porteurs de handicaps ;
– Situer son engagement dans le contexte social, culturel et éducatif ;
– Coordonner et assurer la formation de l’équipe d’animation ;
– Diriger les personnels et assurer la gestion de l’accueil ;
– Développer les partenariats et la communication.

La formation au BAFD doit permettre d’accompagner le directeur vers le développement d’aptitudes lui permettant de transmettre et de faire partager les valeurs de la République, notamment la laïcité.

La formation est une situation parmi tant d’autres où des individus se donnent les moyens de prendre des responsabilités, d’évaluer les actions qu’ils ont mené et d’approfondir les projets qu’ils entendent mettre en œuvre.

Une telle approche de la formation oblige à revoir en permanence :

  • La manière de se situer vis à vis des autres
  • Les méthodes d’acquisition et de transmission du savoir (savoir être / savoir-faire)
  • Les contenus en fonction d’objectifs collectivement définis
  • Les outils spécifiques en rapport avec un public particulier
  • Pour atteindre ces objectifs, nous nous appuierons sur le vécu des stagiaires, sur l’observation des réalités plutôt que sur une théorie « standard ».Une telle démarche est le préalable indispensable à l’intégration de toutes les personnes dans une dynamique de formation.

Les temps de formation sont donc pensés et proposés de façon dynamique et interactive favorisant la participation de chacun.

Exemples de méthodes actives : débats, jeux de rôle, mise en situation via des études de cas, échanges d’expérience, extraits d’articles ou revues spécialisées vers discussions animées…

Inscription administrative préalable sur  www.jeunes.gouv.fr/bafa-bafd

  1. Remplir et retourner la fiche d’inscription à VALT : Fiche Inscription et CGV BAFDVous envoyez votre fiche d’inscription à V.A.L.T. , accompagné de 50 € d’arrhes.
  2. Vous recevrez par mail 2 semaines avant le début du stage, toutes les informations nécessaires concernant le stage, ainsi que le solde à régler.
  3. Vous envoyez par retour de courrier le solde des frais de stage et la fiche de renseignements demandés.

En fonction du quotient familial et d’autres critères, des bourses BAFD peuvent être attribuées. Se renseigner auprès :

  • Des directions départementales de la Cohésion sociale (DDCS) ;
  • Des caisses d’allocations familiales(CAF) concernant des aides locales et l’aide accordée par la Caisse nationale des allocations familiales sans conditions de ressources ;
  • Des comités départementaux de La Jeunesse au Plein Air (La JPA) ;
  • Des conseils départementaux;
  • Des communes par le biais de leurs services sociaux (CCAS) ;
  • De la Mutualité sociale agricole (MSA) ;
  • Certains comités d’entreprise attribuent des aides selon leurs politiques.
  • Pôle Emploi, Missions Locales. (Si vous êtes demandeur d’emploi).
  • Les OPCA via les employeurs et le plan de formation annuel

VALT est référencé DATADOCK depuis juillet 2018. Datadock est le nom de la base de données unique créée par les 20 OPCA et OPACIF qui ont récemment publiés la liste commune de 21 indicateurs permettant de valider le respect par les organismes de formation des six critères de qualité fixés par le décret du 30 juin 2015, qui est entrée en vigueur le 1er janvier 2017.

1. Stage de formation générale

D’une durée de 9 jours, il prépare les stagiaires BAFD  à l’exercice des différentes responsabilités liées à la fonction de directeur en ACM.

Le programme de la formation comportera, entre autres, les thématiques suivantes :

    • Le contexte des ACM et de l’Education Populaire
    • L’étude des diverses conceptions éducatives et pédagogiques
    • L’élaboration et la conduite d’un projet pédagogique en lien avec un projet éducatif
    • Le recrutement d’animateurs et d’un personnel technique (entretien d’embauche)
    • La direction d’une équipe pédagogique  et d’une équipe technique ; notions de management assertif
    • La conduite de réunions
    • Notions de communication interpersonnelles et communication non violente
    • Notions de Gestion du temps et des priorités – gestion de situation complexes et d’urgence
    • Notions des normes HACCP
    • Protocoles et parcours sanitaire de l’enfant en ACM
    • Accueil spécifique de publics ayant des besoins particuliers – l’enfant porteur de handicap
    • Question de la laicité, de la citoyenneté et des valeurs de la République
    • L’étude des aspects administratifs et comptables d’un centre de vacances et d’un centre de loisirs
    • La réglementation concernant la protection des mineurs
    • Suite du parcours BAFD et écriture du Bilan
  • Ce programme pourra être complété avec les attentes du groupe ne figurant pas sur cette liste

2. Un stage pratique

A commencer 18 mois au plus tard, après la session de formation générale.
Durée : 14 jours au moins en centres de vacances ou ALSH. Peut être fractionné en deux parties maximum.

3. Un stage de perfectionnement

Sur les six jours, il est proposé tout d’abord :

Une analyse de la pratique de chacun

  • Un diagnostic des problèmes rencontrés au plan de l’animation, de la gestion de la structure ACM et des différentes fonctions du directeur
  • Faire le point sur la mise en œuvre – Faire l’analyse et le bilan du projet pédagogique élaboré par chacun en stage pratique.

De là, sont déterminés les points importants qui permettront aux stagiaires de compléter et d’approfondir :

  • les acquis de la session de formation de base
  • les questions nouvelles apparues en stage pratique
  • les nouvelles dispositions sur la réglementation et l’encadrement des ACM.

Un travail sur les documents administratifs, comptables, législatifs et pédagogiques visera au réajustement des connaissances.Elles aideront le directeur à constituer une cohérence dans son action et une prise en charge de sa formation permanente.

Ces échanges sont de grande importance pour permettre une meilleure connaissance de la diversité des ACM. Ce travail s’effectuera de façon interactive et dynamique visant à répondre au mieux aux attentes des candidats.

4. Un second stage pratique

D’une durée de 14 jours au moins en ACM. Dans les mêmes conditions que le premier stage pratique.

NB : l’un des deux stages pratiques à minima doit être effectué en direction plénière. Les deux stages pratiques ne peuvent être validés qu’en France et sur une structure agrée jeunesse et sports avec une déclaration de séjour ou d’ALSH.

 

5. Ecriture du Bilan de formation

VALT 33 propose non seulement un soutien pédagogique, technique et logistique à l’élaboration de projets et du bilan de formation pendant la session perfectionnement mais également un suivi après le stage de façon individuelle et sur demande du candidat permettant d’apporter un soutien et un accompagnement en méthodologie de l’écrit.

La mobilisation devrait permettre la mise en place d’un suivi régulier et personnalisé des stagiaires (5 jours par semaine de 9h00 à 18h00)

Ainsi, la formation vise à s’adapter à chacun. Ce tutorat sera chargé de faire le point avec les candidats, de transmettre l’information de la réalité du terrain afin de mieux les préparer à la suite de la formation de directeur.

Ce tutorat assure dans le cadre de sa mission un travail d’évaluation, de demandes et d’attentes, d’information pour une meilleure intégration au site, à la commune et bien sûr à une réalité sociale.

Ceci contribuera à développer l’accueil et l’accompagnement des directeurs stagiaires qui peuvent, le cas échéant, et en situation de difficultés ou tout simplement en attente d’informations.

© Copyright 2017 VALT